Les dialogues

Ecrire les dialogues de son scénario

On dit beaucoup de choses sur les dialogues.

Ma conviction est qu’il n’y a qu’une seule règle vraiment essentielle:

Ne JAMAIS dire le sous-texte.

Voici un exemple:

Dans le film « Les femmes de ses rêves », il y a un dialogue entre Ben Stiller et Michelle Monaghan.

Quand la femme qu’il aime et croyait perdu vient soudain le voir et lui apprendre qu’elle a divorcé, elle lui dit:

(pourquoi elle a divorcé)

– C’est difficile de réussir son mariage quand on aime quelqu’un d’autre.

sous-texte: Ben Stiller entend qu’elle l’aime.

– Il est dans la voiture, j’aimerais te le présenter.

sous-texte: Il pensait que c’était lui, et il comprend que c’est un autre, il est choqué.

Si vous lui faites dire le sous-texte, comme par exemple: « Tu as rencontré quelqu’un d’autre ?« , le comédien ne le jouera jamais bien.

Pareil si vous écrivez: « Je pensais que tu parlais de moi« , ça ne peut pas marcher.

Alors, que dit Ben Stiller ?

– …dans la voiture ?

Et il JOUE le sous-texte d’une manière fabuleuse.

C’est la règle d’or.

Les autres petites règles, telle que: « Ne faites pas parler tous vos personnage de la même façon », sont des évidences.

Si vous écoutez vos personnages vous parler, au lieu de les « faire parler », vous n’aurez pas ces problèmes.

Pour écrire de bons dialogue, VISUALISEZ la scène, voyez vos personnages, comme dans une hallucination hypnotique.

Soyez spectateurs de vos personnages, et laissez-les parler.

Une fois le dialogue écrit, dites-le tout haut, si possible avec des amis, ou mieux, avec des comédiens.

Les commentaires sont fermés.